Quels sont les enjeux du déploiement de la fibre ?

Partout sur le continent européen, c’est la course à la fibre optique. Et pour cause, les enjeux du déploiement de cette technologie sont énormes. La fibre optique permet de bénéficier d’une connexion internet très haut débit qui facilite les échanges de fichiers lourds entre les entreprises et leurs clients et fournisseurs. Les particuliers comme les professionnels pourront également effectuer leurs différentes démarches administratives en ligne plus rapidité grâce à cette solution.

En clair, le très haut débit que permet la fibre optique offre à tout chacun une grande liberté d’accès aux nouvelles technologies. Avec une connexion dont la vitesse peut atteindre les 500 Mb/s voire plus encore, c’est un moyen qui simplifie davantage la communication, les échanges, le partage d’informations et la recherche. Comme on peut le voir, le déploiement de la fibre optique représente un enjeu de taille. Les écoles ainsi que les hôpitaux font partie des grands bénéficiaires de la mise en place d’une telle technique permettant de transporter des informations à la vitesse de la lumière.

Où en est le déploiement de la fibre en France ? Comment le suivre ?

La France accuse un réel retard sur la mise en œuvre de son projet de déploiement de la fibre optique (le plan France Très Haut Débit) en vue de permettre à tous les abonnés sur son territoire de bénéficier du haut débit. Selon un récent rapport de la Cour des comptes, les délais fixés en 2013 pour finalisation des travaux en 2022 ne peuvent pas être tenus. Il faudra attendre 2030 à en croire les conclusions de la haute autorité de contrôle du budget de l’État et de ses démembrements.

En plus de ce retard accusé, la France devra dépenser 15 milliards d’euros de plus par rapport aux 20 milliards d’euros prévus initialement. Au total, c’est 35 milliards qui devront être mobilisés pour permettre 100% des foyers français d’avoir accès au très haut débit. Pour la cour des comptes, en revoyant les objectifs, il est encore possible de rattraper ce retard.

Il existe néanmoins d’autres solutions telles que le câble, le VDSL2, la boucle locale radio THD ou encore le satellite (ou le WiMAX) pour atteindre des connexions avec des débits confortables permettant de souscrire à des offres internet avec la TV. Certaines régions comme la Bretagne ont déjà entamé les travaux pour permettre à leurs habitants de profiter des bienfaits du très haut débit avec l’installation de la fibre optique.

La France en retard par rapport aux voisins européens

En matière de déploiement de la fibre optique, la France est très mal classée avec un taux de pénétration de 2%. Ce chiffre qui place l’Hexagone à la 20e position a été révélé par le classement de septembre dernier par l’IDATE. Même si la France n’est pas dernière en ce domaine, son taux est loin derrière celui de pays comme Lettonie qui a franchi la barre des 27% en termes de couverture en fibre optique et donc en très haut débit.